Pour ceux qui pensent que le l’Ordre des Médecins n’est pas très net…

Source de l’image: B. Minded, le blog de Burson-Marsteller Paris

Pour ceux qui pensent que le CNOM (Conseil National de l’Ordre des Médecins) n’est pas très net… j’ai le regret de leur dire qu’ils sont dans la plus grande erreur.

Enquête Ipsos: Les conséquences des usages d’internet sur les relations patients médecins avril 2010

En avril 2010, le CNOM a fait effectuer par Ipsos un sondage auprès du grand public concernant Internet et les Français : « Les conséquences des usages d’internet sur les relations patients médecins ». Le principal enseignement de cette enquête est que sept Français sur dix consultent Internet pour obtenir des informations en matière de santé. Même si le médecin reste la première référence et la première source d’information, Internet se trouve au même niveau que le pharmacien ou les proches.

Débat : Evolution de la relation médecins-patients à l’heure d’Internet

Fort des résultats de cette enquête, le CNOM n’en resta pas là et organisa en mai 2010 un débat sur « L’évolution de la relation médecins-patients à l’heure d’Internet ». Experts, institutionnels et journalistes ont débattu sur l’évolution de l’information santé en ligne et de son incidence dans la relation des Français avec leurs praticiens.

Plusieurs pistes de propositions

Dans ce cadre, le CNOM a ouvert plusieurs pistes de propositions afin de mieux prendre en compte cette tendance de fond:

Développer le conseil du médecin dans la recherche d’information santé. L’Ordre affiche clairement sa volonté, le professionnel de santé doit avoir un rôle prépondérant à jouer en capitalisant sur la confiance dont il bénéficie auprès de ses patients ; c’est au professionnel de santé de diriger, d’aider, de donner des repères de développer le sens critique de ses patients afin qu’il se retrouve dans les méandres des informations qui circulent sur Internet. Le CNOM doit adopter « une attitude accompagnatrice, pédagogique et anticipatrice » dans ce domaine

Faire d’Internet un outil au service de la relation médecins-patients. Internet n’est pas l’ennemi des médecins et ddes patients ; Internet peut, et doit, jouer un rôle dans l’accompagnement et le soutien psychologique des patients. Pour le CNOM, Internet « offre des clés aux patients pour leur permettre de mieux dialoguer avec leurs médecins, et de construire ainsi une relation constructive ».

Créer un label ordinal pour les sites publiés par des médecins. Le CNOM va plus loin en poussant les médecins à prendre une place plus grande sur la toile via la création de leur blog ou de leur propre site Internet. « Loyauté et fiabilité de l’information envers les patients » sont les maitres mots dans cette démarche qui permettrait de prolonger le contenu de la consultation sur le Net. Dans cette perspective, une labellisation ordinale engageant le médecin, à travers la signature d’une charte, à respecter la déontologie médicale sur son site Internet pourrait renforcer cette initiative.

Messagerie sécurisée : @medecin.fr

Depuis le 15 juin 2010, il est possible, pour les médecins, de réservez une adresse de messagerie sécurisée « @medecin.fr » afin de pouvoir échanger en toute sécurité avec les confrères, avec les professionnels de santé et  avec les structures de santé partenaires.

Vous êtes médecin et souhaitez réserver votre adresse « @medecin.fr », alors Cliquez ici

3 livres blancs

Pour le CNOM, les technologies de l’information et de la communication doivent être mises à la disposition des professionnels de santé afin de faciliter leur exercice et d’améliorer la qualité de la prise en charge de leurs patients.

Le CNOM a rendu public son engagement en ce sens dans 3 livres blancs :

Alors ! Toujours pas convaincu par l’engagement du CNOM dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication ?

Advertisements

5 Responses to “Pour ceux qui pensent que le l’Ordre des Médecins n’est pas très net…”


  1. 1 Denise Silber 29 septembre 2010 à 15 h 50 min

    Bonjour Alain, bravo pour ce texte. Effectivement ceux qui penseraient que le Cnom n’est pas en jour concernant le net ignorerait les actions menées brillamment par le Dr Jacques Lucas (et précédemment par les Dr André Chassort / Christian Duvaux mais avec une certaine parenthèse après le départ du Dr AC). Bravo donc pour ce tour d’horizon. Tes lecteurs seront éventuellement intéressés par la comparaison des chartes internet des Ordres , ici : http://bit.ly/ctG5t3

    • 2 Alain 30 septembre 2010 à 6 h 34 min

      Merci Denise pour tes encouragements et ton complément d’information. En effet, ta comparaison des chartes internet des différents Ordres donne un éclairage complémentaire et confirme que le net et la santé sont une réalité…

  2. 3 Guillaume Rochemaure 30 septembre 2010 à 4 h 17 min

    Très intéressant tour d’horizon des moyens d’information.
    Il serait intéressant d’évoquer un jour la véritable « mafia » que constitue l’Ordre. Protection des « vedettes » de la médecine lorsqu’elles font un faux pas, j’en veux pour preuve ce gynécologue sans « parchemin » mais avec pour clientèle le Gotha, ce cercle restreint qui, clientèle de luxe, procure une clientèle dont la croissance est exponantielle, ces victimes qui versent des enveloppes de cash sous la table parce qu’elles s’imaginent que celui qui soigne une star est forcément un virtuose du bistouri ou parce que le médecin conventionné viole à loisir le serment d’hippocrate.
    Donc, ce « sympathique » docteur en médecine aurait violé, procédé à moult attouchements sur sa clientèle bien évidemment féminine.
    Ses pairs ont été d’une timidité coupable, invoquant le fait que leur mandat trop bref, ne leur aurait pas permis d’instruire correctemen la procédure disciplinaire, alors que le moindre jeune médecin fraîchement installé n’aurait pas manqué de se voir ôter la faculté d’exercer.
    Il est vrai que le médecin dont je parle fait partie de ces personnages qui ne jurent que par les médias où ils font leur promo gratuitement, le plus souvent sur les plateaux d’émission
    de TV du secteur… public.
    Les animateurs de ces plateaux de télé participent du même « cinéma » lorsqu’ils sont eux-même des bandits de l’âme prônant le culte d’une vie saine alors qu’ils se goinfrent de mille et une substances d’une nocivité redoutable.
    J’arrête, l’on dit qu’il ne faut pas tirer sur…l’ambulance.


  1. 1 Pour ceux qui pensent que le l’Ordre des Médecins n’est pas très net… « Blog Nicolas Sainmont Rétrolien sur 1 octobre 2010 à 6 h 38 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Mon compte Twitter @AlainClergeot

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

septembre 2010
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930