Archive for the 'Bioéthique' Category

Tout comprendre sur les cellules souches…

Pour ceux qui n’ont pas compris l’intérêt des cellules souches dans le recherche médicale, la très sérieuse revue Nature Medicine, dans un de ses blogs « Spoonful of medicine« , nous l’explique. En fait, c’est le Professeur Jonathan Garlick, directeur de la « Division of Cancer Biology and Tissue Engineering » à la « Tufts University’s school of dental medicine » qui s’y colle.

Dans cette vidéo, le Professeur Jonathan Garlick ne manque, ni d’humour, ni de rythme, pour enseigner à une étudiante l’intérêt et l’importance de la recherche scientifique sur les cellules souches.

A regarder (avec le son) sans modération…

Spoonful of medicine: Daily Dose -Stemcells put an M.I.A beat

Si tu n’as pas un iPhone à 50 ans, tu as raté sa vie… parce que tu n’auras peut-être pas fait don de sa moelle osseuse !s

50 ans, c’est l’âge limite des inscriptions pour devenir donneur de moelle osseuse (même si le don est possible jusqu’à 60 ans, l’iPhone sera nécessaire pour télécharger gratuitement l’application « Donne1chance », véritable outil de promotion du don de moelle osseuse auprès de son entourage.

5ème semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse du 8 au 14 mars 2010

L’Agence de la biomédecine n’en n’est pas à son premier essai dans l’utilisation du Web 2.0 et des nouveau média pour promouvoir le don d’organe et je l’avais déjà évoqué dans un précédent billet « L’Agence de la biomédecine s’en remet, elle aussi, au marketing viral ! ». Pour la 5ème semaine nationale de mobilisation pour le du don de moelle osseuse, l’Agence de la biomédecine fait le pari des nouveaux media pour sensibiliser et recruter de nouveaux donneurs.

Une nouvelle accroche : « Ma chance, c’est vous ! » pour un objectif ambitieux

Cette nouvelle campagne « Ma chance, c’est vous ! » va remobiliser par mail une communauté de 12.000 internautes qui s’est constitué en 2009 lors de la 4ème semaine. Elle prévoit d’interpeller chacun d’entre eux et de les encourager à passer le message autour d’eux. L’objectif peut paraitre ambitieux : recruter au moins 18.000 nouveaux donneurs mais c’est le nombre atteint en 2009 ; en effet, très exactement 18.041 nouvelles personnes s’étaient inscrites sur le Registre français.

Utiliser les réseaux sociaux sur Internet pour recruter

Pour cette 5ème semaine, les 12.000 internautes que contient la communauté constituée l’année dernière, seront les premiers maillons des chaînes de sensibilisation et de mobilisation pour cette nouvelle semaine en utilisant des outils de sensibilisation spécifiquement développés pour cette 5ème semaine.

Une application iPhone innovante « Donne1chance »

L’application « Donne1chance » est téléchargeable gratuitement sur l’Apple Store et permet, pour l’utilisateur, de disposer d’un certain nombre d’outil de promotion du don de moelle osseuse :

  • Envoyer une vraie carte postale personnalisée avec un message sur le don de moelle osseuse ; pour cela il suffit de prendre une photo avec son iPhone et une « vraie » carte postale portant la signature « Ma chance, c’est vous ! » sera envoyée gratuitement par courrier aux destinataires de son choix avec la possibilité d’y ajouter un commentaire personnalisé.
  • Envoyer, pour sensibiliser son entourage et en utilisant son carnet d’adresses, un mail prêt à diffuser contenant le texte suivant : « Savez-vous que la greffe de moelle osseuse  représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang en France et à l’étranger ? Plus le nombre de donneurs inscrits sur le Registre France Greffe de Moelle sera important, plus nous augmenterons la chance des patients de trouver un donneur compatible et d’être greffé. Pour en savoir plus sur le don de moelle osseuse, connectez-vous sur www.dondemoelleosseuse.fr. A bientôt. »
  • Afficher un message de soutien pré-écrit sur son profil Facebook ou son compte Twitter.
  • Témoigner pour partager son expérience ou ses motivations pour s’inscrire sur le Registre. Ce message pourra être lu par les autres utilisateurs à partir de l’application iPhone ou sur le site www.dondemoelleosseuse.fr.
  • Tester ses connaissances grâce à un quiz sur le don de moelle osseuse.
  • Géolocaliser le centre donneur le plus proche à l’Etablissement français du sang dans un Centre hospitalier universitaire.

Cette application permet également de suivre l’évolution de demandes d’inscription sur un compteur et de visualiser des témoignages vidéo.

Et si l’on n’a pas d’iPhone ?

Sur le site www.dondemoelleosseuse.fr vous trouverez différents outils gratuits pour vous permettre de sensibiliser et mobiliser vos proches :

Vous trouverez aussi des outils plus « traditionnels » à télécharger : brochure d’information, affiche,…

Et encore…

Une vidéo de témoignages, un spot TV diffusé sur France 2 et France O pour donner la parole aux greffés et aux donneurs une animation du 7 au 13 mars dans la station de métro Miromesnil à Paris avec projection en continu de la vidéo et information du public viendront compléter cette campagne.

Alors il ne nous reste plus qu’une chose à faire : inscrivons-nous sur les listeset parlons en à notre entourage !

Les 3 conditions pour devenir donneur de moelle osseuse

  • Etre en parfaite santé,
  • Avoir entre 18 ans et 50 ans lors de l’inscription (mais don possible jusqu’à 60 ans),
  • Accepter de répondre à un entretien médical et faire une prise de sang pour permettre d’établir la compatibilité éventuelle avec un malade.

Pour devenir donneur : www.dondemoelleosseuse.fr et 0 800 20 22 24 (appel gratuit)

L’Agence de la biomédecine s’en remet, elle aussi, au marketing viral !

Don d’organes : vous avez une minute ?

L’Agence de la biomédecine considère que si vous avez une minute alors vous pouvez « Prendre une minute pour en parler » avec ce film d’animation qui se veut dédramatiser le sujet du don d’organes

Exprimer son choix sur le don d’organes

Cette vidéo d’une minute, exactement le temps nécessaire pour en parler à ses proches, met en scène un petit personnage qui nous amène inexorablement à nous interroger sur le don d’organes. Le but de ce film d’animation est de nous amener à dire son choix sur le don d’organes à ses proches et par retour de savoir pour eux.

2009 : le Premier ministre a choisi d’attribuer au don d’organes le label « grande cause nationale »

Une fois de plus, c’est par un mode humoristique, loin de la dramatisation, qu’est traité un sujet grave et important qu’est celui du don d’organes. Mais le sujet est d’importance, alors que le don d’organes a été déclaré grande cause nationale 2009 la liste des malades qui attendent une greffe ne cesse de s’allonger. La volonté de ce film est de sensibiliser les internautes à la nécessité de dire, à leurs proches, leur choix sur le don d’organes.

Les médias sociaux de plus en plus au cœur de la communication

Force est de constater que l’utilisation des médias sociaux devient incontournable dans une campagne de communication même, et surtout, pour des sujets les plus sérieux. Avec le don d’organe, la mort est omni présente mais le fait d’en parler avec humour n’empêche pas d’informer de façon précise et performante.

Je ne peux qu’espérer qu’un maximum de personnes visualise ce film, le fasse circuler et surtout passe à l’acte en informant leur proche de leur choix sur le don d’organe.

C’est à vous de jouer maintenant !

Le mini-site de la campagne :
http://www.1minutepourenparler.fr

Pour diffuser la vidéo sur votre blog ou sur votre site :
http://www.youtube.com/watch?v=1Z9JboxcsSQ

Plus d’informations sur le don d’organes :
http://www.dondorganes.fr/

Bioéthique, ça n’intéresse pas le citoyen ? et pourtant déjà près de 24.000 visites et près de 400 contributions en 2 mois !

Dans la perspective de la révision des lois de bioéthique, le gouvernement a souhaité organiser un vrai débat public ouvert à tous. Dans ce contexte, le ministère de la santé a lancé le 16 février dernier un site internet dédié aux états généraux de la bioéthique.

« Réfléchir ensemble au sens à donner aux progrès de la médecine, au service de l’homme »

Les états généraux offrent aux citoyens une occasion unique de faire entendre sa voix sur des questions aussi importantes que :

·         que doit-on autoriser, que doit-on interdire, et pourquoi ?

·         jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour satisfaire telle ou telle demande particulière ?

·         sur quels grands principes devons-nous collectivement nous mettre d’accord ?

·         dans quelle mesure une loi est-elle nécessaire pour assurer la protection de la dignité humaine et mettre le progrès au service de l’humain ?

Les états généraux de la bioéthique s’achèveront fin juin 2009 avec la remise d’un rapport au Président de la République. Ce rapport constituera l’une des pièces maîtresses du dossier sur lequel les parlementaires en charge de la révision de la loi de bioéthique fonderont leur décision.

Après une enquête réalisée auprès d’utilisateurs du site en mars, le ministère de la santé a décidé de lancer un nouveau site internet, plus ergonomique et plus simple. Ce nouveau site proposera une base documentaire, le calendrier des manifestations régionales et surtout permet à chacun d’entre nous d’apporter sa contribution dans le cadre des thèmes des lois de bioéthique. La nouvelle page d’accueil, plus simple que la précédente, a déjà été mise en ligne hier ; le reste du site sera lui mis en ligne le 22 avril prochain.

435 visites par jour en moyenne et 2.000 pages consultées vues avec un temps de connexion de cinq minutes en moyenne.

Le record des pages les plus consultées revient au chapitre : « contributions individuelles » avec déjà, au 7 avril, 386 contributions portant sur l’assistance médicale à la procréation (194), la recherche sur l’embryon (87), le diagnostic prénatal ou préimplantatoire (51), la greffe (32) et la médecine prédictive (22).

Un objectif clairement affiché : « favoriser l’expression citoyenne et mobiliser l’opinion, faire œuvre de pédagogie sur des questions délicates et complexes en veillant à dissiper les fausses craintes aussi bien que les faux espoirs que peuvent susciter les avancées de la science ».

En plus du site internet, plusieurs autres actions seront conduites :

·         des auditions, parfois communes avec celles organisées dans le cadre de la mission parlementaire d’information sur la révision des lois bioéthiques.

·         des rencontres régionales.

·         l’organisation de trois forums citoyens régionaux : le premier à Marseille sur « Recherche sur les cellules souches et sur l’embryon, diagnostics prénatal et préimplantatoire (DPN, DPI) », le deuxième à Rennes sur « Assistance médicale à la procréation (AMP) » et le dernier à Strasbourg sur « Prélèvements et greffes d’organes, de tissus et de cellules ; médecine prédictive et examen des caractéristiques génétiques ».

·         pour conclure un colloque national qui se tiendra à la Maison de la Chimie à Paris le mardi 23 juin 2009 au cours duquel sera effectuée la synthèse des travaux de toutes ces manifestations citoyennes.

Alors… la bioéthique n’intéresse pas les citoyens…!!!


Mon compte Twitter @AlainClergeot

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

mai 2017
L M M J V S D
« Juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031